Trampoline a été créée en 2019 par 7 membres fondateurs*; l'association s'élargit régulièrement et compte aujourd'hui 21 membres.

Sorry, but your beloved mom is not always right !

Trampoline a le plaisir de soutenir la première exposition personnelle de Ndayé Kouagou en Allemagne.

 

Les différentes pratiques de Ndayé Kouagou (né en 1992 à Montreuil) partent invariablement du langage. C’est son premier matériau de base, pour lequel il trouve ensuite une grande variété de formes qui s’adressent toujours à un interlocuteur. Dans l’exposition au Westfälischer Kunstverein, il réunit quatre œuvres vidéo, trois grandes feuilles d’aluminium sur lesquelles il écrit et toute une série d’autres objets en tissu, en verre acrylique et en aluminium, qui sont également complétés par des fragments de texte.

 

La pratique artistique de Ndayé Kouagou découle du processus d’écriture ; il explique qu’il a longtemps écrit sur l’amour et qu’à un moment donné, il a voulu savoir si d’autres ressentaient la même chose. Comment un texte atteint-il son public ? À partir de cette question, Kouagou a développé une pratique vivante de la performance qui lui permet de s’adresser et de se confronter directement au public et, surtout, d’interpréter oralement ses textes. C’est ainsi que Kouagou, autodidacte, est entré dans le monde de l’art, qu’il considère comme un milieu parfois exclusif, c’est pourquoi l’un de ses principes de travail est celui de la générosité. C’est pourquoi l’un de ses principes de travail est celui de la générosité. Il utilise ce terme pour résumer son désir de dialogue, d’ouverture et d’entrée dans le divertissement, ou mieux encore : d’amusement.

 

Au fil du temps, les performances se sont transformées en vidéos. Cette provenance est immédiatement apparente dans ces dernières, car elles montrent l’artiste, ou le personnage qu’il incarne, en grandeur nature et avec une vue directe sur son public. Nous sommes depuis longtemps habitués à ce type d’approche (au moins inconsciemment) par notre consommation des médias sociaux et leur influence sur l’esthétique visuelle de notre vie quotidienne : la figure de l’influenceur, du gourou, du coach nous vient à l’esprit – en bref : une figure qui sait tout et que nous devrions donc copier afin d’améliorer notre propre vie.

 

C’est là que le titre de l’exposition entre en jeu : Désolé, votre maman bien-aimée n’a pas toujours raison ! – La mère est la première autorité dans la vie d’une personne, à laquelle on fait confiance et en qui on a une foi inconditionnelle. Une fois ce postulat remis en question, tout peut soudain être remis en question. Tout ce que dit mon voisin, mon collègue de travail ou le type qui passe à la télé est-il toujours vrai ? Qu’est-ce que l’on accepte sans réfléchir à partir de sources extérieures et quelle est sa propre position par rapport à ces questions ?

 

Le talent particulier et rare de Ndayé Kouagou se manifeste déjà ici : le désir de divertir son public, d’être généreux et accueillant, ne s’accompagne en aucun cas d’une perte de profondeur ou de sensibilité. C’est d’ailleurs l’un des souhaits de l’artiste : que les conversations qu’il entretient avec les visiteurs à travers les vidéos continuent de résonner après leur départ de l’exposition et, peut-être, qu’elles ne commencent vraiment qu’à ce moment-là.

Jalousies

Trampoline a le plaisir de soutenir la première exposition personnelle de l’artiste Brice Dellsperger en Allemagne, à la Dortmunder Kunstverein, suite à la venue en France de sa directrice, Rebekka Seubert, dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline en 2022.

Aguacero

Trampoline soutient la participation de l’artiste Daniel Otero Torres à la 60ème Biennale de Venise, avec l’oeuvre Aguacero, présentée à l’Arsenale.

 

La pratique multidisciplinaire de Daniel Otero Torres englobe des installations, des sculptures et des dessins, qui sont tous des mouvements de résistance communautaires menés par des groupes marginalisés. Aguacero (2024) se déploie à partir de son œuvre précédente Lluvia (2020) et est une installation éphémère spécifique au site, faite de matériaux collectés localement et recyclés, qui reflète l’engagement d’Otero Torres avec l’impact des crises écologiques sur la vie des Colombiens marginalisés. L’œuvre évoque le système inhabituel d’architecture vernaculaire sur pilotis de la communauté Embera, sur les rives de la rivière Atrato, conçu pour recueillir l’eau de pluie et fournir aux habitants de l’eau non polluée. Paradoxalement, bien qu’ils résident dans l’une des régions les plus riches en précipitations, les Emberas ont beaucoup de mal à obtenir de l’eau propre en raison de la pollution importante causée par l’exploitation illégale de mines d’or. Par le biais d’une récréation métaphorique, Otero Torres attire l’attention sur le défi que représente l’accès à l’eau potable pour les communautés du monde entier, un problème qui est étroitement lié aux processus de privatisation et de financiarisation de la nature. En tant que structure ouverte aux yeux du monde, l’œuvre révèle le voyage de l’eau qui coule et ses nombreuses significations.

Retrospectiva

Trampoline a le plaisir de soutenir la rétrospective consacrée à Marie Losier, à la Casa del Lago UNAM à Mexico, en 2024. Ce soutien fait suite à une série de rencontres d’artistes organisées pour Cinthya García Leyva, la directrice de la Casa del Lago, dans le cadre du programme d’invitations professionnelles de Trampoline en 2023.

 

Avec plus de 20 ans d’expérience, le travail de Marie Losier (FR) a transcendé le champ cinématographique pour être présenté dans des musées et des espaces d’exposition tels que la Tate Modern, le MoMA et le Centre Georges Pompidou, ainsi que dans de prestigieux festivals internationaux dans des villes telles que Berlin et Rotterdam.

 

La Casa del Lago UNAM présente une vaste rétrospective de son œuvre, avec la projection de ses documentaires et d’une sélection de courts-métrages, l’installation de ses loop boxes, une master class et une conférence, parmi d’autres activités organisées dans nos locaux et dans des espaces alternatifs, à l’intérieur et à l’extérieur de la ville.

 

Partenaires : Trampoline Association, Institut français d’Amérique latine (IFAL), DGECI-PAECI, Museo de la Ciudad de Querétaro et Ambulante. Tournée de films documentaires.

Oui Move In You

Trampoline a le plaisir de soutenir l’exposition de Laure Prouvost, Oui Move In You à l’ACCA de Melbourne, en Australie, en 2024. Ce soutien fait suite à une série de rencontres d’artistes organisées pour le directeur de l’ACCA, Max Delany, à travers le programme d’invitations professionnelles de Trampoline en 2018.

 

Poursuivant la série annuelle ACCA International d’expositions individuelles d’artistes influents sur la scène internationale, le Centre d’art contemporain australien a le plaisir de présenter Oui Move In You, une exposition solo majeure de l’artiste française Laure Prouvost. L’exposition, qui comprend de nouvelles commandes et un aperçu des travaux réalisés au cours de la dernière décennie, transforme l’architecture unique de l’ACCA en un environnement labyrinthique et extraterrestre, présentant au public australien les caractéristiques imaginatives, absorbantes et souvent absurdes de la pratique artistique diversifiée de Laure Prouvost.

 

Reconnaissant les figures radicales, expérimentales et pionnières qui l’ont précédée, Oui Move In You explore conceptuellement les rôles et les héritages de la grand-mère et du grand-père, les espaces maternels de la mère et de l’enfant, et les espaces sociaux contemporains dans lesquels les humains communient avec le monde naturel. L’exposition est composée comme une célébration de la libération et de l’imagination, du sensuel et de la sensualité, de l’être et de l’appartenance, du soin et de la connexion. L’exposition emmène le public dans un voyage depuis le royaume souterrain de l’underground et du subconscient, s’ouvrant au royaume corporel et terrestre explorant la sensualité, le désir et la fécondité de la nature, l’exposition culmine avec une libération dans le ciel et les plaines célestes du poids et de l’apesanteur, de la légèreté et de la pesanteur.

 

Triviale

Trampoline soutient l’exposition de l’artiste Pauline Curnier Jardin & Feel Good Cooperative, Triviale, qui se tient au MACRO, en Italie en 2024 suite à la venue en France de son directeur Luca Lo Pinto, dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline en 2018.

Bruno Pélassy and the Order of the Starfish

Trampoline soutient la participation de Brice Dellsperger et de Marc Camille Chaimowic à l’exposition collective Bruno Pélassy and the Order of the Starfish, qui se tient au Haus am Waldsee à Berlin en 2023.

Solastalgia : Archaeologies of Loss

Trampoline soutient l’exposition personnelle de l’artiste Abdelkader Benchamma, Solastalgia : Archaeologies of Loss, au Power Plant à Toronto.

herbst cabaret, Stories of Rivers

Trampoline est heureux de soutenir le cabaret de Julie Béna, Stories of Rivers (2023), au festival steirischer herbst en Autriche.

Sweets for the sweets

Trampoline soutient l’exposition personnelle de Pol Taburet, Pol Taburet : Sweets for the sweets, qui se tient à Pivô au Brésil en 2023.

Words Don’t Go There

Trampoline soutient la participation de Ndayé Kouagou et Tarik Lakhrissi à l’exposition collective Words Don’t Go There, qui se tient au Kunstverein Braunschweig, en 2023.

Dors petit dors

Trampoline soutient l’exposition personnelle de Sara Sadik, Dors petit dors, qui se tient à la Kunsthalle Lissabon au Portugal en 2023 suite à la venue en France de son directeur Luis Silva, dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline en 2018.

But who is Ulrike Mandrake ?

Trampoline soutient l’exposition personnelle de Nils Alix-Tabeling, But who is Ulrike Mandrake ?, qui se tient au Dortmunder Kunstverein en Allemagne en 2023 suite à la venue en France de sa directrice Rebekka Seubert, dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline en 2020-22.

The Cuteness Factor

Trampoline soutient la participation d’Annette Messager à l’exposition collective The Cuteness Factor, qui se tient au Ludwig Museum – Museum of Contemporary Art à Budapest en 2023.

The Bidet and the Jar

Trampoline soutient l’exposition personnelle du duo Daniel Dewar et Grégory Gicquel, The Bidet and the Jar, qui se tient au MACRO, en Italie en 2023 suite à la venue en France de son directeur Luca Lo Pinto, dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline en 2018.

Nido

Trampoline soutient l’exposition personnelle de Tarik Kiswanson, Nido, qui se tient au Museo Tamayo au Mexique en 2023 suite à la venue en France de sa directrice Magalí Arriola, dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline en 2021-22.

The Unhomely

Trampoline soutient l’exposition personnelle de Atiéna R. Kilfa, The Unhomely, qui se tient au KW Institute for Contemporary Art, Berlin en 2022 suite à la venue en France de la commissaire Anna Gritz, dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline en 2021. L’exposition est co-produite en partenariat avec le Camden Art Centre à Londres, où l’exposition sera présentée du 27 janvier au 26 mars 2023.

Soutien exceptionnel aux artistes de la scène française à La Biennale de Lyon

Initialement prévue pour 2021 puis reportée en raison de la pandémie, la 16e édition de la Biennale de Lyon intitulée manifesto of fragility ouvrit ses portes après deux ans et demi de recherches et de préparations approfondies avec 40 partenaires institutionnels à Lyon et à l’international.

 

Les commissaires Sam Bardaouil et Till Fellrath, directeurs de la Hamburger Bahnhof – Galerie nationale d’art contemporain de Berlin, ont déployé les expositions dans 12 lieux de la métropole lyonnaise, dont plusieurs musées, ainsi que dans des sites abandonnés tels que les usines Fagor, d’une superficie de 29 000 m², et le bâtiment de l’ancien musée Guimet, rouvert au public après 15 années d’inoccupation. Au total, 87 artistes contemporains de plus de 36 nationalités ont été invités à participer à cette édition, dont 26 % résident en France.

 

Trampoline a participé aux échanges avec les commissaires Sam Bardaouil et Till Fellrath pendant leurs recherches et a contribué à ce projet d’envergure à titre exceptionnel afin d’apporter un soutien aux artistes de la scène française, notamment aux œuvres de quatre artistes :

 

Mali Arun • Sarah del Pino • Léo Fourdrinier • Sara Sadik

Wet Resistance

Trampoline soutient la participation de l’artiste Anna Solal à l’exposition collective Wet Resistance qui se tient au Dortmunder Kunstverein en Allemagne en 2022 suite aux rencontres organisées pour la directrice du centre d’art, Rebekka Seubert, dans le cadre des programmes d’invitations professionnelles de Trampoline.

Sharp Smile

Trampoline soutient l’exposition personnelle d’Eva Barto Sharp Smile qui se tient au MACRO en 2022 suite à la venue en France de son directeur, Luca Lo Pinto dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline en 2018.

The Equality of Possibility

L’artiste Bady Dalloul participe à l’exposition collective The Equality of Possibility, qui se tient à la Kunstverein Bielefeld en 2021 suite aux rencontres organisées pour la directrice du centre d’art, Nadine Droste, dans le cadre des programmes d’invitations professionnelles de Trampoline.

Nimmersatt ? Imagining Society without Growth

Trampoline soutient la participation de l’artiste Anita Molinero à l’exposition collective Nimmersatt ? Imagining Society without Growth qui se tient dans trois institutions de la ville de Münster – Kunsthalle Münster, LWL Museum für Kunst und Kultur et Westfälischer Kunstverein – en 2021 suite à la venue en France de sa directrice, Kristina Scepanski dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline.

HARa ! ! ! ! !!hAaaRAAAAA ! ! ! ! ! hHAaA ! ! !

Trampoline soutient l’exposition personnelle de Mohamed Bourouissa « HARa ! ! ! ! !!hAaaRAAAAA ! ! ! !!hHAaA ! ! ! » qui se tient à Goldsmiths CCA en 2021 suite à la venue en France de sa directrice, Sarah McCrory dans le cadre des invitations professionnelles organisées par Trampoline en 2018.

A Natural History of Ruins

Trampoline soutient la participation des artistes Louidgi Beltrame (France) et Minia Biabiany (Guadeloupe) à l’exposition collective A Natural History of Ruins à Pivô, São Paulo en 2021.

Temple of Love – Agony

Trampoline soutient l’exposition personnelle de Gaëlle Choisne « Temple of Love – Agony » qui se tient à Hamidrasha Gallery – Hayarkon 19, Tel Aviv du 24 décembre 2020 au 19 février 2021.

Overlapping Magisteria : The 2020 Macfarlane Commissions

Trampoline annonce son soutien à l’exposition personnelle de Mimosa Echard pour la deuxième édition des Macfarlane Commissions à ACCA, Melbourne en 2020.

Time Is Thirsty

Trampoline soutient la participation des artistes Pierre Joseph et Claude Closky à l’exposition Time is Thirsty à la Kunsthalle Wien.